Le périnée – Le péri quoi ?

Hello hello !!!

Je vous annonce dors et déja cet article ne sera pas le plus fun du blog mais peut-être l’un des plus utiles ! Vous vous demandez surement qu’est ce que ce type de contenu viens faire sur le blog et pourtant ! Et sachez que ce n’est pas un problème uniquement féminin ni un problème que de mamans ou de personnes âges ! Nous devons sensibiliser l’ensemble de la population même les plus jeunes ! Vous allez comprendre pourquoi

rééducImage1

  • Parlons anatomie Résultat de recherche d'images pour "périnée"

Pas très amour dis comme ça et vu comme ça : mais c’est tout simplement ce que l’on appelle le plancher pelvien. Tout simplement car il permet de maintenir l’ensemble de nos organes en place et de garantir un bonne bonne santé de ces organes.

Comme vous pouvez le voir c’est un muscle qui traverse le corps d’avant en arrière au niveau du bas ventre. De manière concrète : il  s’étend du pubis jusqu’au coccyx. Ce « hammac » soutient la zone du petit bassin et donc, des organes génitaux et de l’anus. Ce n’est pas une mince affaire tout ça !

 

  • Mais qu’est ce que c’est ? 

Messieurs : Le bassin de l’homme étant moins large que celui des femmes (normal ils n’ont pas de bébés à sortir eux !) et donc les pressions abdominales du quotidien distendent moins les muscles du périnée. Toutefois avec les problèmes de prostate,  les troubles du périnée masculin peuvent se faire ressentir… (je vous passe les détails)

Mesdames :  C’est un trampoline qui va amortir les pressions abdominales. Très sollicité lors de l’accouchement mais aussi au quotient lorsque vous marchez, que vous courrez ou tout le long de votre journée.

ihihihho

  • A quoi ça sert ? 

Tout simplement comme son anatomie le montre le périnée est sollicité pour aller uriner ou à la selle, lors des rapports sexuels, et pour maintenir les organes en place mais aussi pour éviter tout les troubles liés à des fuites ou à des descentes d’organes.

Il est donc important de savoir comment le travailler mais aussi de savoir comment le rééduquer après des grossesses, après un accouchement ou lorsque que l’on en ressent le besoin. Vous devez être en permanence vigilant à ce petit muscle qui est primordial dés le plus jeunes âge.

gyuuv.jpg

  • Quoi faire pour l’entretenir ? 

Celles et ceux qui ont déja fait des cours avec moi pourront témoigner du nombre de fois ou je prononce les mots « contractez votre périnée ! » – « on verrouille le périnée » ! Et oui c’est la le plus important.

Perinee-a-quel-sport-se-vouer_imagePanoramique647_286Lors des squats par exemple nous avons tendance lorsque l’on descend à pousser sur les abdominaux et donc à pousser sur le plancher pelvien. Nous devons avant de descendre serrer les abdominaux, rentrer le nombril et verrouillé le périnée (serrer comme si vous vouliez faire un stop pipi).

AU QUOTIDIEN : 

-Les abdominaux hypopressifs : renforcement de la sangle abdominale profonde (les transverses et les obliques) et le périnée grâce à la respiration. Ils permettent notamment de maintenir tous les organes internes pour éviter leur descente.

-Le classique stop pipi : je pense que le terme parle de lui même !

-La contraction du périnée : consiste à contracter et à relâcher lors de votre journée, l’exercice est facile à réaliser en toute circonstance !

-La contraction lors de l’exercice physique : Lorsque vous faites votre sport en salle à la maison ou en cours même si le coach ne vous en parle pas vous devez être vigilant à rentrer le ventre et à serrer le périnée pour exécuter au mieux votre exercice.

-La respiration : oui la respiration est primordiale pour le périnée et pour son entraînement. SI vous faites des abdos hypopressifs vous comprenez vraiment l’utilité du souffle.

PENDANT LA GROSSESSE : 

périnée1-1-800x410Vous aborderez le sujet pendant les cours de préparation à l’accouchement… Mais sachez que le poids de votre bébé et toute la poche est maintenu par ce fabuleux muscle ! Vous comprenez les multiples sollicitations qu’il subit au cours de votre vie !!!

D’ou l’utilité de le travailler même pendant la grossesse avec des accessoires mais aussi avec la contraction du périnée lors de certains moments de votre journée, avec des abdos hypopressifs ou encore grâce à des exercices de respiration.

APRES LA GROSSESSE :

– L’électrostimulation : Introduction d’une sonde qui impulse un courant à une fréquence particulière selon que l’on souhaite faire : renforcement musculaire ou soulagement des douleurs.

– Le biofeedback : Contraction et relâchement du périnée en fonction d’une courbe.  Le but étant de rester sur cette courbe en procédant à des contractions plus ou moins lentes.

– La méthode dite manuelle : Pratiquer avec un spécialiste qui demande à contracter de façon rapide et soutenue (avec un temps de repos déterminé). La femme travaille tous les faisceaux musculaires.

113912331

  • Quoi faire pour ne pas le traumatiser ? 

Tout d’abord il faut être conscient que certains exercices physiques peuvent être traumatisant pour le périnée, nous pensons aux exercices à fort impact ou à saut comme le trampoline, les sports collectifs avec des sauts (volley, hand, basket) ou encore la course à pied. D’ou l’importance de maitriser son corps et de savoir avant tout contracter ses muscles et avoir connaissance de son corps !

74208743

Il est aussi important de savoir bien faire des abdominaux. Oui le classique crunch est une véritable catastrophe pour votre périnée car vous poussez sur votre plancher pelvien. Pareil pour de nombreux autres exercices des abdos ou si vous ne contractez pas votre périnée et rentrer pas le ventre ca peut causer de véritable soucis !! Il est donc primordial de connaître votre corps et de maitriser le souffle et la contraction avant de vous lancer dans d’autres activités.

Le pilates est souvent conseillé mais il demande une concentration supplémentaire, et un apprentissage : ca ne se fait pas tout seul et le plus important est d’être accompagné dans la démarche !

5-eme-mois-de-grossesse-journal-de-bord

  • Comment en parler avec les plus jeunes ? 

Oui vous pouvez sensibiliser les enfant dés le plus jeunes âge. En leur disant qu’ils peuvent maitriser leur corps quand ils urinent, vous pouvez les inviter à bloquer et à relâcher. Vous devez les sensibiliser sur le fait qu’ils ne se retiennent pas quand ils ont envie d’aller au toilette. Quand ils courent ou font du sport ils doivent serrer le ventre et serrer les fesses (par réflexe ils serreront le périnée). Ce sont ces petits gestes qui les entraînera pour plus tard !

images

Bon et bien à présent musclez bien votre périnée et à très vite !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s