Mes nouvelles pratiques !

Coucou vous !!

J’ai eu l’occasion d’en parler un peu sur Instagram et à certaines personnes que j’ai en coaching : je me suis à 2 pratiques qui ont un peu révolutionné ma vie ! Oui oui je vous assure ça révolutionne ma vie.

Ceux et celles qui me connaissent et me suivent depuis quelques temps vous savez que j’aime les sports de « mec », les sports de force et un peu de bourrine ! Autant vous dire que il y a 5 ans on m’aurait dis suis moi à un cours de yoga-méditation ou Pilates je t’aurai ri au nez ! Et pourtant … On ne sais pas ou la vie nous mène 🙂

Alors je vous avoue que je ne suis pas encore (je suis même très loin) du stade yoga méditation car c’est bien trop doux et calme pour moi : Cependant, je fais de la sophrologie en dehors de mes séances de musculation et de sport ! Du coup vous allez me dire mais de quel yoga tu nous parle alors ? Et bien voila du YOGA ASHTANGA (à tes souhaits oui !) Nom barbare enfin comme tous les noms des positions de yoga mais qui me correspond plutôt bien !

vhygygug

  • ASHTANGA YOGA :

« une version acrobatique, très prisée en Occident. Une méthode idéale pour tous ceux qui ont de l’énergie à revendre » : parfait ! 

Il est une source d’énergie. L’ashtanga yoga favorise la circulation de l’énergie interne, qui chez nous la plupart du temps est bloquée.  C’est l’excès de sédentarité qui épuise le corps. Remettez-le dans un mouvement continu, il se revitalise.

Une séance, c’est des enchaînements et la pratique tient parfois du challenge. L’ashtanga yoga demande de l’adresse, de l’endurance et de l’entraînement. Vu de l’extérieur un cours paraît extrêmement physique, presque acrobatique. Les bénéfices sont assez immédiats et une pratique régulière remodèle la silhouette et l’affine. Vous gagnerez aussi en souplesse et en galbe.

vyuyyu

Si votre dos vous embête, ce yoga possède également des effets thérapeutiques : Il permet de faire travailler les muscles dorsaux profonds qu’on néglige la plupart du temps. D’autre part, ces positions favorisent une attitude juste de l’axe vertical dans toutes les positions y compris, dans la position debout.

 

Résultat : le dos est fortifié et les douleurs envolées. Si vous vous sentez flagada en fin de journée, ne renoncez pas à votre séance, et hop fini la fatigue !

bbjbj

  • il se compose de 6 séries de postures. Peu importe son niveau de yoga, on débute par la première série. Les difficultés sont croissantes de série en série, les séries les 4 à 6 peuvent prendre du temps à y arriver. Il faut valider l’enchaînement et le cheminement des posture.
  • c’est un yoga dynamique, où les postures s’enchaînent les unes après les autres de manière fluide. Chaque série est structurée de la même façon : salutations au soleil, postures debout, postures assises, flexions arrières, savasana.
  • L’ashtanga se pratique le plus souvent à travers des séances dites « Mysore », qui ont lieu 6 jours par semaine, très tôt le matin, quand l’esprit n’est pas encore encombré par les préoccupations du quotidien.
  • l’ashtanga insiste sur la respiration, ce qui va rythmer le mouvement : L’inspiration entraîne le début du mouvement, et l’expiration le début d’un autre mouvement. La respiration permet de rythmé et de resté concentré
  • l’ashtanga insiste également sur le regard. Où est-ce que je regarde quand je suis dans telle posture -> Si le regard est fuyant et part partout l’esprit sera agité et la posture pas maintenu. Un regard posé et ancré sur un endroit précis permet de resté concentré et avoir l’esprit calme.

hvyuguhi

-> Des dérivés :  vinyasa yoga (yoga dynamique, les séquences ne suivent pas de modèle préétabli et sont à chaque fois différentes). Power yoga ou le baptiste yoga (approche plus « fitness » du yoga, dans des salles souvent très chaudes pour favoriser la transpiration et l’élimination des toxines, avec une insistance sur des postures qui demande de la force)

 

  • LE PILATES BIEN PLUS INTENSE QUE LES APPRIORI : 

J’avais cet avis : sport doux et trop calme. Il repose sur le principe de la respiration et de la contraction des abdominaux et du périnée.

gu

Les exercices de la méthode pilates sollicitent les muscles abdominaux, les fessiers, les muscles du dos, ce qui permet un renforcement des muscles en profondeur. La méthode Pilates permet de faire travailler les muscles abdominaux, ce qui favorise la perte de graisse à ce niveau. De plus, les autres exercices sont assez physiques, ce qui entraîne une perte de poids.

Unknown

Les exercices se pratiquent sur un tapis de sol, dans une tenue confortable car l’on doit se sentir libre de ses mouvements. Parmi les accessoires utilisés, on note le ballon, un élastique ou une écharpe, un cercle, que l’on peut placer entre les jambes pour se muscler les cuisses, des boudins en mousse pour travailler ses abdos. Ou déja on peut pratiquer sans matériel.

Le pilate permet :

  • D’assouplir ! Grâce aux exercices, les muscles s’allongent et l’on gagne en souplesse et en amplitude dans nos mouvements.
  • Muscler ! Harmonieusement, toutes les parties du corps étant sollicitées, avec une mention spéciale pour les abdominaux qui sont travaillés en profondeur, le seul véritable moyen d’obtenir un ventre plat, capable de soutenir les organes du système digestif et le dos.
  • Redresser ! Les Pilates donnent des résultats spectaculaires en ce qui concerne la posture. Or, comment espérer avoir l’air sexy quand on se tient mal, avachie, le ventre poussé vers l’avant et le menton rentré ? Les exercices de la méthode aident à repositionner l’alignement de la colonne vertébrale, à l’assouplir.

vhyyutc

Les 8 points clés de la méthode Pilates :

  • La maîtrise du mouvement : Chaque mouvement du début jusqu’à la fin doit être maitrisé dans l’espace et dans le temps.
  • La respiration : Composante essentielle de la méthode « respirez vos exercices ». On respire profondément avec le thorax, surtout pas en gonflant l’abdomen. Cette technique muscle et tonifie les abdominaux.
  • La fluidité : Le corps est presque toujours en mouvements, mais ces derniers sont lents car on les réalise en faisant appel aux muscles profonds. C’est la coordination entre le système nerveux et le système musculo-articulaire qui permet cette fluidité.
  • La Précision : Les exercices s’enchaînent de façon précise en supprimant les mouvements parasites (travail parfait entre agoniste et antagoniste).
  • La Concentration : Chaque mouvement, chaque respiration doivent être réfléchis et venir du centre du corps.
  • Le centrage : Quel que soit l’exercice, on doit rentrer le ventre afin de faire travailler ses abdominaux profonds ; « Tout vient du ventre » qui est le centre de gravité.
  • La stabilité : C’est la capacité de garder immobile une partie du corps et en particulier celle du torse qui fait partie de l’élégance de cette méthode.
  • La relaxation : Afin de détendre et relâcher ses muscles et de travailler au mieux ses amplitudes.

 

Une petite vidéo d’entraînement : https://www.youtube.com/watch?v=omIJFNaavIQ&t=4s

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s