Quel sport pour quel muscle ?

Meilleurs voeux à tous pour commencer l’année 2019 du bon pied ou plutot ici du bon muscle !💪 Et oui cela peut surprendre comme réflexion direct mais certains sport prédisposent nos muscles et donc notre morphologie ! Saviez vous qu’en réalité nous avons plusieurs types de muscles ? Si non : alors bonne lecture 😅

muscles-anatomy-back

Notre corps est composé de fibres lentes et de fibres rapides qui influe notre contraction musculaire en fonction du sport que l’on va faire ! Je vais pas faire un cours de physio ne vous inquiétez pas 😂 Juste pour comprendre le fonctionnement !

En réalité que l’on fasse un sprint en ligne droite, une accélération pendant un match de cours co, un exercice de musculation ou un ironman tout dépend du type de fibres musculaire sollicités.

photo-1507034589631-9433cc6bc453

 

 

On compte trois types de fibres musculaires :

  • La fibre musculaire de type I  (fibre musculaire à contraction lente – Slow twitch)
  • La fibre musculaire de type IIa (fibre musculaire à contraction rapide – Fast twitch)
  • La fibre musculaire de type IIb (fibre musculaire à contraction rapide – Fast Twitch)

 

 

 

Plus dans le détail :

  • Les fibres de type I ces fibres sont des fibres toniques et posturales elles nous permettent de resté contracter longtemps. Ce sont des muscles que l’on appellent profond car ils sont proche du squellettes donc en profondeur et sont pas très volumineux. Ce sont des muscles qui sont sollicité lors des efforts longue durée intense sur la longueur comme des marathon, des longue sortie vélo ou autres activité d’endurance.

photo-1452626038306-9aae5e071dd3

  • Les fibres de type II : ces fibres sont des fibres phasiques. Elles servent à générer une grande force et à produire un mouvement intense. Cependant l’effort est bref et intense et donc le muscle génère une fatigue beaucoup plus rapide. Ce sont les muscles qui sont plus en superficie et qui sont donc plus volumineux et sont donc appelés les muscles superficiels. Ils sont les muscles des sports de force et d’explossivité (musculation, sprint, lancers, …)

 

⚠ nous avons deux sous catégories dans les type II ⚠

⏩ Les fibres IIa : biensur moins endurante que les I, les IIa sont très rapide elles ont une contraction très rapide, ces fibres sont très forte et volumineuse. Elles nous permettent de produire un mouvement explossif et puissant mais sur une courte photo-1532383192429-7f602da670a8durée. Ces fibres sont sollicités sur des muscles qui allient activation neurologique et métabolique. (hockey, Descente ski ; Tennis ; …) On l’appelle la fibre polyvalente !

 Les fibres IIb : Aussi rapide et puissante mais celles ci sont utilisé lors des exercice demandant une grande puissance et une rapide vitesse d’execussion sur un temps très court. Par conséquent, ce sont les fibres les moins endurantes mais les plus fortes et les plus larges. Nous sollicitions ces fibres lors des exercices comme un sprint ou un mouvement de musculation court ou d’haltérophilie.

 

Effets de l’entraînement : Normalement nous avons une répartition égale de toutes ces fibres, cependant l’entraînement peut en faire sortir des dominants en fonction de vos objectifs. Si vous vous entrainez pour des courses d’endurance il faudra développer ses fibres lentes alors que si vous souhaitez vous mettre à l’haltérophilie on développera les fibres rapides. Pour les plus sédentaire : vous avez une dominance de fibre lentes car vous allez voir apparaitre très vite la fatigue lors des exercices.

photo-1532205924750-7e84f03402b2

 

Pour développer les fibre en fonction de vos objectifs : Le meilleur pour atteindre ces objectif sera biensur la musculation ! Mais vous devrez adapter votre entraînement en fonction de vos objectifs (endurance de force, force, hypertrophie, explossivité) !

 

  • Vous déterminez quel type de fibre musculaire est dominante dans votre activité
  • Vous adaptez votre entraînement en terme de nombre de répétitions et de série
  • Vous adaptez les récupérations en fonction aussi
  • Vous cherchez le phénomène de surcompensation

Comment s’entraîner : 

Développement du type de fibre musculaire en fonction de la gamme de répétition

Gamme de répétition

Type I

Type IIA

Type IIB

Gain de force

1-2 répétitions

Très faible

Faible

Faible

Excellent

3-5 répétitions

Très faible

Faible

Bon

Excellent

6-8 répétitions

Très faible

Bon

Excellent

Bon

9-12 répétitions

Faible

Excellent

Très bon

Moyen

13-15 répétitions

Bon

Très bon

Bon

Faible

16-25 répétitions

Très bon

Bon

Faible

Nul / Endurance

25-50 répétitions

Excellent

Faible

Très faible

Nul / Endurance

 

Vous en savez plus sur la préparation physique et la plannification d’entraînement ! Cependant le plus efficace reste de faire appel à des coachs ou des préparateurs physique pour avoir la meilleure planification possible 😎Inscris toi

 

à bientôt

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s